Le rafraîchisseur d'air: Rafraîchir et humidifier à moindre coût ....


Laurence le 14 septembre 2005

Vous cherchez une solution vraiment efficace mais pas hors de prix pour augmenter l'hygrométrie dans une petite pièce?

 

Vous êtes fatigué de détartrer votre humidificateur à vapeur chaude ou de commander des camions entiers de pastilles pour votre humidificateur à ultra-son?

 

Vous souhaitez créer un microclimat frais et humide pour certaines de vos orchidées qui sont allergiques à la chaleur ?

 

Si une solution deux en un pour à la fois humidifier et rafraîchir votre espace de culture vous intéresse, alors lisez bien les quelques lignes qui suivent elles pourraient grandement vous simplifier la vie...

 

rafraichisseur d'air

Un rafraîchisseur d'air, comment ça marche ?


Les rafraîchisseurs d'air fonctionnent sur le principe du refroidissement par évaporation (en anglais Hydrocooling). Lorsque vous sortez de la piscine en plein été et qu'il fait très chaud et sec, vous êtes immédiatement rafraîchis quand l'eau s'évapore de votre peau. Ce rafraîchissement intense cesse dès que vous êtes sec. C'est le principe de base du refroidissement par évaporation: en s'évaporant, l'eau pompe de l'énergie ce qui se traduit par un abaissement local de la température. Le rafraîchissement sera d'autant plus grand que l'évaporation sera intense, c'est à dire que pour une même quantité d'eau, plus l'air est sec et plus le refroidissement est important...

hydrocooling.jpg (50343 octets)

Principe de base du refroidissement par panneau d'humidification, un système de ce genre peut très bien convenir pour une petite serre d'amateur. L'humidification du tampon se fait par le biais d'un réservoir dans lequel est placé une pompe d'aquarium qui re-circule l'eau en haut du tampon.

Ce phénomène est largement utilisé pour refroidir les serres commerciales, que ce soit par l'intermédiaire de buses de brumisation ou de panneau d'humidification. Généralement dans une serre plus il fait chaud et plus l'air est sec, c'est pourquoi le refroidissement par évaporation est très prisé car il apporte à la fois de la fraîcheur et de l'humidité, et ce à moindre coût. Dans le cas des buses de brumisation, de l'eau est brumisée en haut de la serre en gouttelettes très fines qui s'évaporent presque instantanément, provoquant par la même occasion un refroidissement immédiat de quelques degrés. Dans le cas des panneaux d'humidification, l'air est forcé à l'aide de ventilateurs à travers un tampon humide avant de pénétrer dans la serre. L'air chaud et sec de la serre est alors chassé par de l'air frais et humide qui le pousse par les ouvertures hautes de la serre.

Il est tout à fait possible de se fabriquer un petit système fonctionnant sur le principe des panneaux d'humidification dans une serre d'amateur. Cette installation nécessite simplement un peu de bricolage et l'acquisition d'un bon ventilateur résistant à l'humidité, de panneaux Celdek et d'une bonne pompe d'aquarium pour la re-circulation de l'eau. 

Cependant pour ceux qui ne veulent pas se lancer dans une telle aventure ou ont simplement un petit espace de culture, il existe une solution déjà toute faire: le rafraîchisseur d'air. Ce type de rafraîchisseur est essentiellement composé d'un réservoir d'eau, d'un tampon humide et d'un ventilateur. L'air chaud et sec de la pièce est forcé à travers le tampon humide grâce au ventilateur et ressort rafraîchit et humidifié par le phénomène d'évaporation. 

Quand et Comment l'utiliser ?


Le rafraîchisseur d'air  est une solution très économique et efficace pour augmenter l'hygrométrie dans une petite pièce, et ce en toute saison. En hiver quand le chauffage assèche l'air il agit comme un humidificateur performant.  Le rafraîchissement est vite compensé par le chauffage. Même si cela implique quelques Watt consommés en plus ce n'est rien si on compare à la consommation électrique d'un humidificateur à vapeur chaude qui de plus n'a pas la même efficacité au niveau de la hausse de l'hygrométrie.

 

En été on dispose d'un humidificateur-rafraichisseur 2 en 1. Le rafraîchissement de quelques degrés de l'air en sortie de l'appareil pourra être très bénéfique à certaines orchidées qui supportent mal la chaleur estivale (Masdevallia, Pleurothalides, Miltonidium, etc.). Le refroidissement sera d'autant plus important que l'air ambiant est sec. Bien sur s'il fait 35 dans votre pièce de culture, ne vous attendez pas à un abaissement phénoménal de la température globale, mais dans une petite pièce vous pourrez sans doute gagner quelques degrés. Avec certains modèles vous pouvez même mettre des glaçons dans le bac pour encore augmenter le refroidissement mais c'est vraiment une solution très ponctuelle. L'air en sortie de l'appareil sera lui vraiment plus frais (même sans glaçons ça peut aller jusqu'à 15 degrés de moins) et on pourra donc disposer judicieusement les plantes supportant mal la chaleur juste vers la sortie d'air pour leur permettre de bénéficier de cet air frais et humide particulièrement bienvenu en période caniculaire.

 

humidificateur

Voici mon rafraichisseur d'air (Holmess HM3500). Je l'ai payé 80 CAD (50 euros) et le tampon d'humidification coûte 11 euros à changer tous les 6 mois environ (en considérant que mon eau du robinet est douce et que j'ai bricolé un système de pompe pour humidifier le tampon). 

Il a un hygrostat incorporé (donc on peut choisir le niveau d'hygrométrie voulue et l'appareil fonctionne juste assez pour maintenir cette valeur), une autonomie de 30 litres, 3 vitesses d'humidification, très faible conso d'électricité (c'est un simple ventilateur) et un débit maximal d'évaporation de 1.5 litre par heure. Mon modèle à des roulettes je peux donc facilement le déplacer au besoin

A noter: l'appareil est un peu bruyant à la vitesse la plus élevée (comme un ventilateur à haute vitesse).

 

 Entretien et trucs d'utilisation...


La mise en route et l'utilisation de ce genre d'appareil est très simple: il suffit de remplir le réservoir d'eau et de mettre en marche. Certains modèles ont même un hygrostat incorporé qui permet au système de ne fonctionner que si l'humidité chute en dessous d'un certains seuil. Il suffit donc de remplir le réservoir d'eau quand il est vide et de profiter des performances de l'appareil.

Les rafraîchisseurs fonctionnent avec toutes les eaux même les plus chargées, cependant si votre eau est très calcaire la durée de vie du tampon d'humidification sera raccourcie. En effet le calcaire se dépose sur le tampon absorbant et fini par le durcir, ce qui l'empêche de s'humidifier correctement. L'humidification se fait alors moins bien et le refroidissement aussi.  Vous veillerez donc à vidanger souvent le bac d'eau pour éviter toute accumulation de sels sur le tampon d'humidification. Il est aussi conseillé de rincer le tampon sous de l'eau courante une fois par mois.

Si votre eau est calcaire il est conseillé de la dé-calcairiser avant de la mettre dans le réservoir, ceci afin de prolonger la vie du tampon d'humidification. Pour ce faire vous pouvez abaisser son pH vers les 5 avec de l'acide chlorhydrique ou phosphorique (prendre les précautions d'usage pour éviter toute brûlure lors de la manipulation des acides).  

Si vous disposez d'eau de pluie en quantité suffisance vous pouvez bien sur l'utiliser dans votre rafraîchisseur mais prenez garde au développement des bactéries et algues qui sont sources de mauvaises odeurs. Les tampons d'humidification récents sont recouverts de charbon activé pour éliminer ce genre de nuisance, mais si ce n'est pas le cas il vous faudra utiliser quelques gouttes d'anti-algue pour piscine dans le réservoir.

On peut également verser quelques gouttes de savon à vaisselle dans le réservoir pour faciliter l'humidification du filtre. Dans mon propre rafraîchisseur j'ai rajouté une petite pompe d'aquarium qui circule l'eau sur le haut du tampon et maximise les performances de l'appareil même lorsque le tampon est en fin de vie.

Les avantages et désavantages


Les plus

Pas de condensation sur les plantes: l'air est humide mais les plantes restent sèches.

Bon débit de vapeur, un modèle standard convient pour humidifier jusqu'à 30 m2

Fonctionne à l'eau du robinet (même si la durée de vie du tampon est alors diminuée)

Consommation très réduite (moins de 100 W)

L'appareil contribue à la ventilation de la pièce

Appareil très simple de fonctionnement donc très fiable et durable

 

Les moins

Autonomie parfois limitée (réservoir de 10 à 50 L, bien choisir son modèle en fonction de la taille de la pièce)

Durée de vie du tampon d'humidification courte si l'eau est calcaire

Attention au développement bactérien et aux odeurs

Fonctionne mal si l'air est déjà chargé d'humidité

Ou en trouver ?


On peut généralement ce procurer ces appareils pour moins de 100 euros dans la plupart des grands magasins d'électroménager. Ils sont généralement disponibles au printemps et à l'été au même rayon que les climatiseurs. On peut également en trouver à des prix avantageux sur Internet en tapant "rafraîchisseur d'air" dans un bon moteur de recherche... 

 


Accueil    Plan    FAQ    Fiches de culture    Orchigazette    Matériel