Sous le soleil exactement, que faire ?

Conseils de Papy en cas de canicule, collectés et retranscrits pour vous par Laurence


 

Et voila, c'est fait, ce qui devait arriver arriva : c'est l'été. Oui, oui, même au Québec, il y a un été (généralement, c'est du 12 au 14 juillet !). 

Donc se plaindre du mauvais temps étant désormais caduque, il est temps de se renouveler : qu'est-ce qu'il fait chaud en ce moment !!!  Et nous revoilà le nez collé sur le thermomètre, l'angoisse au ventre... 28, 29, 30 !!! argh! il fait 30 degrés à l'ombre ! appelez les pompiers quelqu'un !

Et c'est la que Papy est arrivéhéhé, sans s'presser, le grand Papy, le bô Papy avec son ch'val et son grand chapeau ! Voila quelques uns de ses trucs de vieux routard de la canicule que je retranscris ici pour vous... 

 

Premier conseil: jetez votre arrosoir aux orties !

Car chaleur ne veut pas dire arrosages intempestifs ! ce n'est pas parce qu'il fait chaud que les racines d'orchidées se transforment en racines de nénuphar  ! au contraire, elles ont plus que jamais besoin de respirer. Donc continuez à arroser de façon adéquate, c'est à dire en surveillant l'assèchement du compost. 

Bien sur, en période très chaude, les arrosages seront plus fréquents qu'en plein hiver, mais c'est toujours l'humidité  du compost qui dicte la fréquence des arrosages. De plus, comme d'habitude, il faut arroser abondamment mais à la bonne fréquence, et non pas "trop peu trop souvent"... 

Soyez vigilants: avec cette chaleur, les bactéries et autres champignons s'en donneront à cœur joie en cas de sur-arrosage !

Le secret: ventilation et humidité ambiante...


Les lois de la physique sont implacables: plus il fait chaud, plus l'air est sec. Et c'est de cet air trop sec que les orchidées souffrent le plus. Donc il va vous falloir sortir vos meilleurs tours de sioux de derrière les fagots pour être plus forts que la physique et faire remonter l'humidité ambiante...

Cependant, cela ne veut pas dire qu'il faille brumiser vos plantes toutes les 30 secondes : ces brumisations répétées se transforment trop souvent en arrosage continu, et sont la porte ouverte aux problèmes fongiques et bactériens. Ce n'est pas la plante qu'il faut humidifier, mais l'air ! Pour ce faire, vous pouvez vous reportez à cet article qui présente quelques trucs. Vous pouvez aussi humidifier  régulièrement les tablettes et le sol (si vous en avez la possibilité), placer des linges humides dans la pièce, ou encore placer un parpaing dans un recipient d'eau avec un ventilateur soufflant dessus. 

Ne vous inquiétez pas si malgré tous vos efforts l'humidité ambiante refuse de monter à plus de 40 % aux heures les plus chaudes... Dans la canopée, l'humidité est de 40 % le jour et 90 % la nuit. L'important c'est que l'humidité nocturne soit suffisante pour que les orchidées puissent se ressourcer...

Quant à la ventilation, elle est plus que bienvenue pour rafraîchir les feuilles surchauffées. De plus l'air chaud,  humide et stagnant est a éviter à tout prix car les bactéries l'adore. Ventilation donc !

Orchidée dehors, ça vaux de l'or !


Beaucoup d'orchidées bénéficieront grandement de passer l'été au jardin ou sur le balcon. Elles bénéficieront ainsi de la fraîcheur et de l'humidité de la nuit et de la brise constante. Mais n'oubliez pas de les mettre à l'ombre, surtout pendant les heures les plus chaudes. Dans leur milieu naturel, elles sont protégées du soleil par les feuilles des arbres,  donc pas question de les mettre en plein soleil à midi en juillet...

Si vous sortez vos orchidées, ne les posez pas au sol ou elle serviront de casse croûte nocturne aux limaçons. Suspendez les sous un arbre ou placez les sur une table dont les 4 pieds trempent dans un récipient d'eau.

 

 

Au régime pendant la canicule... 


Quant la température monte au dessus de 30, les orchidées font la siesta ! Installées sous leur grand sombrero, elles attendent que la température baisse. 

Plus rien ne bouge, c'est le repos estival. C'est le moment de les mettre au régime sans engrais. De l'amour et de l'eau fraîche (et encore pas trop), c'est tout ce dont elles ont besoin pour être heureuses !

 Mollo donc sur l'engrais. 

A réserver pour la reprise de croissance dans quelques semaines...

Arrosage du soir, espoir !


On conseille généralement d'arroser les orchidées le matin, pour que les feuilles aient le temps de sécher avant la nuit. Ce conseil est précieux en hiver lorsque les nuits sont fraîches. Mais en été,  un arrosage en fin de journée peut être très bénéfique...

Papy: "Sous les tropiques, les orages arrivent souvent vers 17 heures et se répètent deux ou trois fois en suivant. Quand il fait aux environ de 30, il est recommandé d'arroser le soir; l'avantage est que les racines seront plus fraîches la nuit. Pour certaines orchidées, il est recommandé d'arroser encore plus tard; pour les cymbidium, un arrosage nocturne et avec une eau fraîche induira une hampe dès le mois d'août. "

 

 

Etre à la hauteur...


A l'intérieur ou en serre, on peut jouer sur les différences de température entre le haut et le bas pour accommoder les orchidées les plus difficiles : au sol, l'air est plus frais et plus humide. En hauteur, l'air est chaud et sec : A vous d'en profiter !

 

Attention aux genres fragiles

Certains genres d'orchidée sont particulièrement allergiques aux grosses chaleurs. Les Miltonias (orchidée à fleur de Pensée), certains hybrides d'Ontontoglossum, la plupart des Masdevallia, etc. sont par exemple de ceux la. 

Pour ces orchidées la l'été est un moment difficile à passer. Il faudra donc éviter qu'elles soient en position de faiblesse durant cette période: on évitera par exemple de rempoter trop tard au printemps ou au début de l'été. 

Il faudra aussi respecter scrupuleusement les conseils donnés plus haut. Enfin il est impératif de leur trouver l'endroit le plus frais et humide possible (quitte a ce qu'il soit trop sombre. C'est ici une mesure d'urgence) tout en étant très rigoureux sur le rythme des arrosages (il est impératif de bien laisser sécher le substrat entre 2 arrosages).  

Et si il fait décidément trop chaud dans votre région, pourquoi ne pas les confier temporairement à une personne de votre encourage qui bénéficie de la climatisation ;-)

 

Voila, j'espère que ces petits trucs pourront vous aider ! Et pour l'orchidophile rassuré, rien de tel qu'une bonne pina colada* sous un arbre pleins d'orchidées pour bien passer à travers une canicule ! Tchin Tchin !

 

 

* A boire avec modération !      Recette de la pina Colada


Accueil    Plan    FAQ    Fiches de culture    Orchigazette    Matériel