dernière m.a.j. 03 sept 2006

Choisir un engrais, quel casse tête !


par Laurence

Quel est le plus sur moyen d'initier une engueulade généralisée sur un forum d'orchidophiles d'après vous?  Démarrer une conversation sur les engrais pardi !! Ce sujet arrive même à faire sortir les anglophones de leur réserve, c'est tout dire !

Les engrais, lequel choisir, à quel dosage ... vaste sujet et vaste controverse! Comme je dis souvent, il y a autant d'avis sur la question que d'orchidophile... Chacun a ses préférences, sa façon de faire, qui marche très bien pour lui et pour ses plantes...  

Je n'essaierais donc pas ici de donner ma recette, ou de comparer les façons de faire. De toutes façons il y a fort à parier que ce qui marche bien chez les autres n'est pas ce qui marchera le mieux chez vous car la qualité de l'eau et les conditions de cultures varient énormément d'un endroit à l'autre. Mon but est donc ici de donner les grandes lignes qui peuvent vous aider à choisir un engrais qui vous convient, à vous et à vos plantes. Après, à vous de jouer, c'est vous le chef et le choix vous appartient...

 

Pourquoi donne t'on de l'engrais à nos orchidées ?


Dans la nature, les orchidées épiphytes vivent perchées sur les branches des arbres et leurs racines sont régulièrement baignées par l'eau de pluie qui ruisselle des branches d'arbre situées au dessus.  Avant d'arriver jusqu'à l'orchidée, cette eau s'imprègne d'éléments nutritifs en ruisselant sur des matériaux en décomposition,  sur les feuilles poussiéreuses et sur les écoulements de sève des arbres. Les racines des orchidées se sont adaptées à cette eau qui est très pauvre en minéraux.  Le velamen, cette sorte d'éponge qui recouvre les racines, se gorge de la première eau de ruissellement qui est un peu plus riche en éléments nutritifs. La racine peut ensuite absorber à loisir les nutriments emprisonnés dans le velamen.

En ajoutant de l'engrais à notre eau d'arrosage, on essaie de reproduire un peu cet apport d'éléments nutritifs. Ce qu'il faut comprendre par contre, c'est que les engrais chimiques n'apportent pas vraiment de la nourriture aux plantes; La vraie nourriture, les orchidées se la fabrique elles mêmes à partir des rayons du soleil, de l'eau et du CO2 contenus dans l'air. C'est la lumière qui constitue la véritable nourriture de la plante, ce qui lui apporte son énergie. Les engrais chimiques quant à eux apportent des matériaux pour que la plante puisse pousser, fabriquer de nouvelles cellules. Pour schématiser la plante n'a pas besoin d'engrais pour vivre à court terme mais elle en a besoin en très petite dose pour pousser. 

 Le bon engrais pour la bonne eau


La qualité de l'eau d'arrosage est à mon sens un des facteurs les plus importants à considérer pour choisir un engrais. En effet, l'engrais ne peut être considéré seul, mais plutôt au sein d'une trilogie substrat-eau-engrais dans laquelle les composants sont intimement liés. Il faut que ces trois composants soient en équilibre pour que le but soit atteint, c'est à dire que tous les éléments nutritifs dont l'orchidée a besoin soient disponibles au niveau des racines et qu'elle puisse les absorber en fonction de ses besoins.

Or pour que les éléments nutritifs contenus dans l'engrais et l'eau soient disponibles au niveau des racines de la plante il faut tenir compte d'un facteur très important: l'acidité du substrat. L'acidité du substrat est indiquée par son pH. Pour faire simple, disons que lorsque le pH au voisinage des racines est inférieur à 5 ou supérieur à 7, certains composants de l'engrais deviennent indisponibles pour l'orchidée: c'est donc comme si certains des composants de l'engrais avaient disparus et l'orchidée peut alors développer des carences à moyen terme.

Dans l'idéal donc, il faudrait que le pH du compost soit toujours compris entre 5.5 et 6.5... Mais me direz vous, ça a l'air bien compliqué et de plus comment connaître l'acidité dans mon pot ? Et je vous répond: pas de panique, on ne va rien mesurer du tout ni jouer à l'apprenti chimiste, on essaie juste de comprendre comment ça marche ! 

Ce qu'il faut savoir c'est que le pH du compost est du  principalement à deux choses: la quantité de calcaire dans l'eau d'arrosage et la sorte d'engrais utilisé. Certains engrais sont conçus pour être utilisés avec de l'eau du robinet (calcaire), et d'autres sont conçus pour être utilisés avec de l'eau de pluie (ou osmosée, distillée, de condensation,  eau de Volvic, etc. qui sont toutes des eaux peu chargées en calcaire). L'important, c'est de toujours utiliser le bon engrais avec la bonne eau, sinon on crée des problèmes de pH dans le substrat de nos orchidées et l'engrais sera alors peu ou pas utilisé...

Mais comment savoir à quel type d'engrais j'ai affaire et quelle eau utiliser avec ? Et bien en fait c'est simple car la majorité des engrais qu'on trouve en jardinerie sont conçus pour être utilisés avec de l'eau du robinet moyennement calcaire... ce sont des engrais à résidu "acide" qui doivent absolument être utilisés avec de l'eau calcaire (du robinet).  Par acide, je ne veux pas dire qu'ils vont acidifier l'eau quant on les dilue. En fait ils sont dit à résidu "acide" car les plantes et les micro-organismes relâchent de l'acide dans le substrat quant ils absorbent et digèrent ces engrais. Du fait de cette production d'acide ces engrais ne doivent pas être utilisés avec de l'eau de pluie (ou autre eau pauvre en calcaire) sous peine de provoquer une acidification excessive du substrat: Le calcaire de l'eau est nécessaire pour neutraliser l'acide produit. Et inversement si on utilise de l'eau du robinet calcaire on a besoin d'utiliser un engrais à résidu acide pour neutraliser le calcaire.

Mais alors quel engrais doit on utiliser lorsqu'on utilise de l'eau sans calcaire  comme de l'eau de pluie, de l'eau osmosée ou distillée, de l'eau de condensation du climatiseur ou du sèche-linge ou même de l'eau en bouteille ayant un faible résidu à sec comme la Mont-roucous?  Et bien il faut un engrais spécial qu'on dit "non acidifiant". Puisque l'eau ne contient pas de calcaire il ne faut pas utiliser d'engrais à résidu acide car cela ferait baisser le pH du substrat en dessous de 5.5. Ces engrais eau douce doivent également être enrichis en Calcium et Magnésium puisque l'eau pure n'en contient pas, contrairement à l'eau du robinet. Les engrais  non acidifiants sont plus difficiles à trouver dans le commerce et il vous faudra probablement arpenter les magasins de matériel hydroponique pour en trouver. Si vous n'en avez pas à portée de main vous pouvez tout de même utiliser un engrais du commerce à condition de rajouter de la dolomie dans le substrat: la dolomie joue le rôle du calcaire et évitera l'accumulation d'acide tout en relarguant du calcium et Magnésium nécessaire à l'orchidée. 

 

En résumé: Quel engrais pour quelle eau ?

Eau du robinet moyennement calcaire 

(entre 100 et 200 mg/l de carbonates1)

Eau douce

 

(entre 50 et 100 mg/l de carbonates2)

Eau sans calcaire 

 

(0 mg/l de carbonates3

Engrais acidifiant

 

 Engrais dont l'azote est majoritairement sous forme d'urée et/ou d'azote ammoniacal = le plus courant en jardinerie, qu'il soit chimique ou organique. Il suffit de bien lire la composition...

Engrais peu acidifiant

 

Engrais contenant plus de 50 % de l'azote sous forme de Nitrate, par exemple:

 

 

Engrais non acidifiant enrichit en calcium et magnésium

Engrais riche en Nitrate et pauvre en urée et/ou en azote ammoniacal, par exemple:  

 

Si votre eau du robinet est pauvre en magnésium, faire un apport régulier de cet élément dans la solution d'arrosage, par ex sous forme de sulfate de magnésie ou sous forme liquide 

Si votre engrais ne contient pas de magnésium, faire un apport régulier de cet élément par ex sous forme de sulfate de magnésie ou sous forme liquide 

 Avec ces engrais riches en Nitrate je conseille d'alterner un arrosage sur 4 à l'engrais acidifiant pour éviter tout risque de carence en certains oligo-éléments.

 

Avec de l'eau sans calcaire, on peut utiliser de l'engrais acidifiant à chaque arrosage  UNIQUEMENT si on rajoute de la dolomie dans le substrat...

  • 1,2,3 Pour déterminer la concentration de carbonate dans votre eau, acheter un kit de mesure du KH (ou TAC) en magasin d'aquariophilie. Si votre kit donne le résultat en degrés français (fHº) ou allemands (dHº) utiliser comme conversion: 1 fHº = 10 mg/l de carbonates et 1 dHº = 17.8 mg/l de carbonates.

  • 1 Si votre eau est très calcaire (plus de 200 mg/l de carbonates) vous pouvez la mélanger moitié-moitié avec de l'eau de pluie, osmosée,  ou distillée. Vous disposerez ainsi d'eau moyennement calcaire (voir 2eme colonne du tableau).

  • Eau du robinet peu calcaire ou mélange d'eau osmosée + 10-25 % eau du robinet calcaire ou eau du robinet filtrée dans un pichet Brita ou eau du robinet acidifiée à pH 6-6.5 ou eau de Volvic en bouteille.

  • 3 Eau de pluie, eau osmosée ou  distillée, eau de condensation de la sécheuse, eau en bouteille très peu minéralisée comme la Mont-Roucous, etc.

 

Les Chiffres de l'engrais, le fameux "NPK".... 


Quant on se retrouve devant la section engrais de notre jardinerie préférée, on a l'embarras du choix ! Des engrais, il y en a des tonnes, avec plein de chiffres dessus, et enrichis en plein de choses...

Tout d'abord, qu'est-ce qu'ils veulent dire ces 3 chiffres qu'on trouve sur l'étiquette des engrais? et bien ils indiquent respectivement le pourcentage d'azote (N), de Phosphore (P) et de potassium (K) de l'engrais... 

Bien. Et après? et bien après rien !  Les chiffres n'ont pas une grande importance pour nous les simples amateurs qui cultivons en appartement dans des conditions loin d'être idéales et qui ne cherchons pas à produire plus en moins de temps... Une des dernières études scientifiques sur la question a déterminé que chez le Phalaenopsis, il n'y avait aucune influence significative des chiffres de l'engrais sur la croissance des plantes (article de Ying-Tung Wang et Elise Konov).

Mais les chiffres de l'engrais ont ils un effet sur la floraison ? Certains disent en effet qu'un engrais ayant un premier chiffre élevé stimulerait la croissance des feuilles et qu'un engrais ayant une 2eme chiffre élevé stimulerait la floraison. Alors, est-ce vrai ? Peut on forcer une plante à fleurir en lui donnant de l'engrais spécial floraison ? La réponse est non. L'effet d'un apport en phosphore accru sur l'initiation de la floraison n'a jamais été prouvé scientifiquement à ma connaissance jusqu'à présent. 

Alors pourquoi existe il autant d'engrais différents en Jardinerie ? Entre nous, je pense quant à moi que c'est un truc de marketing pour vous vendre plusieurs pots au lieu d'un ! Les orchidées n'en font qu'à leur tête, et ce n'est pas un chiffre sur la boite d'engrais qui va leur faire peur. Et aucun engrais ne peut non plus les empêcher de fleurir, du moins pas si vous le diluez convenablement...  Autre truc de marketing: l'engrais spécial orchidée. Il contient la même chose que l'engrais à géranium ou à tomates mais il est plus cher... A vous de voir si vous voulez investir dans une belle étiquette ou pas  ;-p 

Un seul petit mot sur les chiffres: ils donnent une idée de la "force de l'engrais". Plus les chiffres sont hauts et plus l'engrais est concentré (donc plus il faudra le diluer). Un engrais en poudre 20-20-20 est par exemple 4 fois plus concentré qu'un engrais liquide 5-5-5. Notez aussi qu'il est impossible qu'un engrais 20-20-20 soit un liquide, avec ces concentrations la ce ne peut être que de la poudre (dans le cas contraire l'étiquetage est erroné).

Donc en ce qui concerne la marque et le type d'engrais à utiliser, c'est à vous d'en juger. Un engrais de type 20-20-20 (ou 5-5-5 si il est liquide) semble convenir à la majorité des orchidées en pot si elles sont arrosées à l'eau du robinet moyennement calcaire. Privilégiez toujours une formule qui contient des oligo-éléments chélatés (comme le fer, zinc, etc.). Adaptez le type d'engrais à l'eau que vous allez employer (voir plus haut): pour les engrais de jardinerie, eau du robinet et pour l'eau de pluie, un engrais hydroponique enrichit en calcium et magnésium. Et surtout diluez le convenablement et utilisez le uniquement quant la plante pousse. 

 

 

Le dosage de l'engrais et la fréquence de la fertilisation


Les racines des orchidées se sont adaptées pour capter la moindre parcelle d'élément nutritif présente dans l'eau de pluie. Un peu comme quelqu'un ayant l'ouie très fine supportera très mal les bruits forts, les racines d'orchidées supportent donc très mal les solutions concentrées d'engrais chimiques (composés de sels). Comme en plus elles poussent lentement, les orchidées ont un appétit d'oiseau. Pour ces raisons, on ne doit donc pas donner aux orchidées de l'engrais chimique à la même concentration que pour les autres plantes vertes. Une solution en engrais trop concentrée provoquera à court terme la mort des racines de votre orchidée, le brunissement du bout des feuilles, et a plus long terme la mort de la plante. 

N'écoutez donc pas les producteurs d'engrais qui poussent à la consommation. Écoutez plutôt vos orchidées. Dans la nature, l'eau qui ruisselle des arbres contient aussi peu que 20 mg/l d'azote... Si on utilise de l'engrais 5-2-5 à la dose prescrite par le fabricant (1 bouchon pour 3 litres d'eau), on se retrouve avec prés de 160 mg/l d'azote soit 8 fois plus !!

Vous pouvez néanmoins employer ces engrais à condition de les diluer convenablement. Pour avoir une idée du dosage à employer pour vos orchidées vous pouvez vous reporter à ce tableau. Il faut par contre compenser cette extrême dilution par une fertilisation fréquente: Il est donc conseillé de fertiliser peu mais à chaque arrosage quant les plantes sont en croissance. 

Calculer le dosage précis

Les données du tableau cité plus haut ne sont qu'indicatives. Pour avoir un idée précise de la quantité à employer pour votre engrais en particulier,  vous pouvez diviser le premier chiffre de votre engrais par 5: Le chiffre obtenu vous donne le nombre de litre d'eau à utiliser pour 1 ml ou 1 gramme d'engrais afin d'obtenir la dilution 1/8...

Exemple 1 -  pour un engrais liquide 7-2-5:

7/5 = 1.4

 il faudra donc utiliser 1 ml d'engrais pour 1.4 litre d'eau (ou environ 1/2 bouchon de bouteille d'eau  dans 5 litres d'eau) pour obtenir la dilution 1/8. 

 

Exemple 2 -  pour un engrais en poudre 15-15-30: 

15/5 = 3

il faudra donc utiliser 1 g d'engrais pour 3 litres d'eau (ou environ 1/2 bouchon de bouteille d'eau  dans 10 litres d'eau) pour obtenir la dilution 1/8.

 

Diminuer la quantité d'eau par 2 pour obtenir la dilution 1/4 et par 4 pour obtenir la dilution 1/2... 

Le dosage de l'engrais devra être ajusté en fonction des conditions de culture comme la luminosité et la température: En appartement moyennement lumineux on pourra par exemple utiliser le dosage 1/8 en hiver et 1/4 en été pour les orchidées peu sensibles aux sels et cultivées en pot (comme les Phalaenopsis). En serre on pourra utiliser le dosage 1/4 en hiver et 1/2 en été pour les orchidées peu sensibles aux sels et cultivées en pot. 

On ne fertilise pas non plus au même dosage selon qu'on cultive en pot ou racines nues: en application foliaire (vaporisation fine du feuillage) ou sur racines nues ne pas dépasser le dosage 1/4 et toujours utiliser de l'eau non calcaire (si l'eau est néanmoins très chargée en sels, prendre la dilution 1/8). 

La qualité de l'eau aura aussi une influence sur le dosage de l'engrais. Si votre eau est très chargée en sels (par ex eau très calcaire) il est conseillé de choisir le dosage 1/8 pour compenser.  Nous vous conseillons également de faire un arrosage très abondant à l'eau tiède une fois tous les 4 arrosages dans ce cas pour éliminer les risques d'accumulation de sels dans le substrat. Il est aussi souhaitable de corriger le pH de votre eau ou de la filtrer dans un pichet Brita (voir ici).

Enfin le dosage de l'engrais doit être ajusté en fonction du type d'orchidée. Certaines orchidées comme certains Phragmipediums, les Disa, etc., ont des racines plus sensibles aux sels que les autres. On devra alors utiliser de l'eau peu chargée en sels et réduire le dosage d'engrais (dosage 1/8). Par contre certaines orchidées sont gourmandes et demandent une fertilisation soutenue si la luminosité et la température le permettent (ex Phalaenopsis, Catleya, Cymbidium, etc qui seront fertilisés à la dose 1/2 en serre). Dans le doute rappelez vous qu'il vaut toujours mieux fertiliser moins que trop: le dosage 1/8 à 1/4 conviendra dans la plupart des cas. 

Quand fertiliser, quand ne plus fertiliser ?


Notez qu'on ne donne de l'engrais aux orchidées que si elles poussent et sont en bonne santé. Si la croissance s'arrête ou que la plante est malade, suspendez les apports d'engrais. Si la croissance ralentit (par exemple en hiver quant le soleil se fait rare), ralentissez aussi l'apport d'engrais (vous pouvez par exemple alterner les arrosages à l'eau claire et à l'engrais très dilué pendant la période hivernale). 

Il est aussi fortement conseillé de rincer le substrat de votre orchidée sous un courrant d'eau tiède une fois par mois. Ce rinçage permet d'éliminer les résidus d'engrais qui auraient pu s'accumuler dans le compost et qui menacent la santé des racines.

 

En résumé...

Les racines des orchidées sont fragiles, voici quelques règles à suivre pour ne pas faire de bêtises avec l'engrais: 

  • Bien diluer votre engrais pour garder les racines de votre orchidée en bonne santé, et ce encore plus si vous utilisez de l'eau du robinet

  • Suivre le rythme de croissance de vos plantes, et ralentir les apports d'engrais lorsque la croissance de la plante ralentit...

  • Choisir le bon type d'engrais en fonction de l'eau que vous utilisez (avec ou sans calcaire)

  • Bien rincer le substrat à l'eau claire et tiède une fois par mois

Il est à noter que je n'ai traité ici que des engrais chimiques. Vous pouvez aussi envisager de vous tourner vers les engrais organiques sous forme de boulettes (genre Biogold très utilisé par les bonsaika) thés, purins végétaux, micro-billes ou autre. 

Dans tous les  cas, n'utilisez que des produits complètement compostés qui ont l'avantage d'être sans odeur... 

Alors, c'était si compliqué ou vous avez survécus ?  


Accueil    Plan    FAQ    Fiches de culture    Orchigazette    Matériel