Le Cattleya skinneri  et ses cousins placés dans le nouveau genre Guarianthe


Posté par Laurence le 28 Avril 2004

Rien de tel qu'un petit changement de nom concocté par les botanistes pour échauffer un orchidophile ! C'est à un tel point que je crois qu'on devrait interdire ce genre de pratique au nom du protocole de Kyoto !! Mais il est trop tard pour le Cattleya skinneri et ses comparses du même complexe qui ont depuis peu été reclassés dans un nouveau genre: le genre Guarianthe. Alors allez faire provision d'étiquettes neuves car il va falloir remettre tout les noms à jour, y compris celui des hybrides: des heures et des heures de plaisir !

Ces dernières années, la classification des orchidées botanique a été pas mal bouleversée depuis l'arrivée de nouvelles techniques de classification basées sur l'analyse de l'ADN. Ces techniques ont récemment prouvé que Cattleya skinneri et certains autres cattleyas du même complexe n'étaient en fait pas directement reliés aux autres cattleyas sud américains.  Cattleya skinneri et ses comparses seraient en fait plus proches des Ryncholaelia (synonyme de Brassavolae digbyana). Un nouveau genre a donc été crée pour reclasser ces cattleyas, le genre Guarianthe.

Guarianthe vient du mot Guaria couramment employé au Costa Rica pour signifier "orchidée". Le nouveau genre regoupe C. skinneri, C. aurantiaca, C.bowringiana, et C. patinii. qui devront donc tous être renommés " Guaria".  Évidemment, ce changement de nom concerne aussi les hybrides issus de ces orchidées botaniques... 

Étant donné que certains Laelia ont eux même été reclassés dans le genre Sophronitis, apparemment mon Laeliocattleya Gold digger s'appelle désormais Guariosophrocattleya Gold digger 'orchid jungle'. J'ai eu un peu de mal à faire tenir tout ça sur une étiquette standard mais rassurez vous, j'ai eu THE idée qui va enfin me permettre de passer à la postérité et me faire milliardaire: l'étiquette télescopique à cristaux liquides, directement reliée au cerveau d'un botaniste afin de faire des mises à jour automatiques... En attendant que le premier prototype de cette merveille voie le jour, j'ai décidé de donner un surnom à toutes mes orchidées pour m'y retrouver et je vous invite à faire la même chose: cette année est l'année des A, et Guariosophrocattleya Gold digger 'orchid jungle' sera donc dans l'intimité "Antigone", ça lui va bien non ?!

Mon Guariosophrocattleya Gold digger 'orchid jungle' s'appelle désormais "Antigone" car son nom ne rentrait pas sur l'étiquette ! Ca lui va bien non ?!

 


Accueil    Plan    FAQ    Fiches de culture    Orchigazette    Matériel