Conseils Généraux pour l'achat de vos orchidées

Choisir une orchidée qui se plaira chez vous est la clef du succès quant on débute. Il est en effet toujours plus facile et économique de choisir une plante adaptée à votre lieu de vie plutôt que d'essayer d'adapter celui ci aux besoins d'une plante mal choisie. Il faut donc se renseigner à l'avance sur les besoins des différents genres d'orchidées et éventuellement se faire une liste ce ceux qui pourraient se plaire chez vous.  Se cantonner ensuite à ces genres là lors de l'achat (non, non, on ne craque pas devant une belle inconnue qui vous fait de l'œil mais dont on ne sais rien !!!)

Il est primordial avant tout achat de bien analyser à l'avance les conditions de culture que vous avez à la maison (luminosité, températures, etc.). Souvent vous constaterez que différents coins du jardin, de la maison ou de l'appartement vous permettrons de varier les "micro-climats" et de cultiver ainsi de des orchidées aux besoins légèrement différents. 

Dans la majorité des jardineries et grandes surfaces, les arrivages ont lieu le jeudi. Essayer d'y aller ce jour là ou le plus tôt possible après l'arrivage pour avoir un meilleur choix et des plantes le plus fraîches possibles.  
Lors de l'achat, vérifier l'état général de la plante: Feuilles bien vertes et fermes sans taches ni marbrures, racines de surfaces en bonne santé, jeunes pseudo bulbes bien gonflés, tige florale épaisse. Si le pot est transparent, inspecter l'état des racines plus en profondeur pour vérifier si elles sont bien vertes et charnues. Dans tous les cas vérifier si la plante est bien stable dans son pot en la faisant bouger délicatement. Si ce n'est pas le cas, les racines peuvent être en mauvais état et il vaut mieux reposer la plante. Dans tous les cas, ne pas déranger la plante ni l'endommager. 

Pour les plantes sympodiales (qui font des nouvelles pousses chaque année),  préférez les plantes qui ont des nouvelles pousses en route aux autres.

Privilégiez l'état de santé de la plante par rapport au nombre de fleurs... Entre une plante qui a 2 hampes florale mais 3 pseudobulbes et une autre qui a 1 seule hampe florale mais 5 pseudobulbes, choisir la 2eme, pour investir à long terme...

Essayer de n'acheter que des plantes étiquetées et clairement identifiées, sauf si vous avez une bonne idée du genre de l'orchidée en question (attention aux Dendrobium sans étiquette: il sera très difficile de savoir quelle conditions de culture appliquer sans avoir l'identité de la plante).
Si la hampe est en boutons, vous profiterez des fleurs plus longtemps, mais il y a des risques que les boutons tombent si la plante prend un coup de froid ou si les conditions de stockage et de transport n'ont pas été adéquates avant l'achat. Le mieux est d'acheter une plante avec 2 ou 3 fleurs ouvertes et des boutons encore fermés. 
Lors du transport en conditions froides, faire emballer la hampe et la plante  pour éviter les courants d'air. Ne pas laisser votre nouvelle acquisition dans une voiture non chauffée plus de quelques minutes.
Pour débuter: choisir des hybrides plutôt que des espèces botaniques, des plantes adultes plutôt que des jeunes plants. Elles sont plus robustes et supporteront mieux vos erreurs de culture. 
Dans la plupart des cas, il est sage de rempoter les plantes achetées en jardinerie et grandes surfaces dès que la floraison est finie pour éviter les problèmes (voir l'article sur la boule de sphaigne tueuse dans l'orchigazette). 

Pour en savoir plus sur le choix de vos orchidées vous pouvez également consulter cette page très bien faite et illustrée de photos.

 Conseils plus spécifiques: 
Certaines orchidées fleurissent plus d'une fois par an: Angraecum germinyanum, Zygopetalum, Psychopsis, Paphiopedilum glaucophyllum, les Restrepia, les Maxilaria, beaucoups d'Epidendrum, les Paphio du type Cochlopetalum (liemianum, primulinum, glaucophyllum, moquetianum, etc... ainsi que pas mal de leurs hybrides comme Paph. Pinochio)...
Note de Steph: A priori, il est vrai que les hybrides sont plus tolérants que les espèces, mais certaines de ces dernières sont aussi faciles que des hybrides de la 36000 ème génération (epidendrum ibaguense, encyclia cochleata, phal equestris, phal amabilis, phal schilleriana, paph gratixianum, paph callosum, dendrobium bigibbum, calanthe sylvatica ...) le mieux est de se renseigner directement auprès du producteur pour savoir ce qu'il en est lorsqu'une espèce te fait de l'oeil.

Y'a aussi des bêtes noires à éviter quand on débute : elles sont très belles et on a tendance à se précipiter dessus. Les producteurs sont ravis de les sortir quand ils en ont, mais elles peuvent te claquer entre les doigts sans prévenir... par exemple : Disa, Paph bellatulum/godefroyae, Phal lowii, Cymbidiella, Amesiella, Cattleya dowiana et aclandiae, certains Sophronitis... etc.